Rechercher dans le blog

Un mardi, une appli #11 Plan des stations de ski Mammoth

Bonjour, la saison de ski se termine et étant confiné, beaucoup n’ont pas pu profiter de cette saison pour aller profiter des pistes de ski. Je vous propose alors dans cette application de voyager pour découvrir la station de ski californienne de Mammoth.


I/ L’application

Il s'agit d'une carte interactive de la station de ski de Mammoth, conçue uniquement à des fins de démonstration. Des choses amusantes que vous pouvez activer : lancer le mouvement de l’avion. Les pistes de ski sont colorées en fonction de leur difficulté : les pistes les plus faciles, faciles, difficiles, très difficiles. La symbologie montre les remontées mécaniques ouvertes et fermées. Elle est à but démonstrative uniquement. Cette application permet de visualiser une scène Web locale avec les pistes de ski classés par les niveaux de difficulté. Cette application intègre des éléments 3D importés et une géométrie particulière est appliquée pour pouvoir appliquer un effet de brillance métallique. De nombreuses symbologies sont appliquées pour personnaliser l’application. L’application permet d’activer la neige et le mouvement de l’avion dans la scène.

II/ L’aspect technique

L'application présente la station de ski Mammoth en Californie, elle charge une scène Web, des données d'altitude d’Esri et des couches d'entités (FeatureLayer) pour les pistes et les remontées mécaniques. Les remontées mécaniques sont légèrement surélevées à l'aide de la nouvelle symbologie PathSymbol3DLayer.

Les nombreux lacs de la région sont visualisés à l'aide du nouveau symbole de l'eau animée. WaterSymbol3DLayer est utilisé pour rendre les géométries de polygone sous forme de surfaces d'eau réalistes et animées, il ne peut donc être utilisé qu'à l'intérieur d'un PolygonSymbol3D.


Une symbologie personnalisée est utilisée et j'utilise la classe de géométrie Mesh pour créer des formes 3D artistiques du terrain. Les modèles 3D personnalisés créés avec la classe de géométrie Mesh peuvent désormais bénéficier d'un nouveau matériau MeshMaterialMetallicRoughness, les rendant avec une surface réfléchissante. Vous pouvez modifier les facteurs métalliques et de rugosité directement sur le matériau ou via des textures.

Un matériau détermine la façon dont un MeshComponent est visualisé. Ce matériau particulier (basé sur MeshMaterial) utilise le modèle d'éclairage métallique / rugosité pour permettre un éclairage basé physiquement. Les propriétés métalliques et de rugosité peuvent être utilisées pour modéliser divers matériaux réalistes, notamment les métaux et les plastiques.

Mesh Metallic Materials

Vous pouvez voir la différence dans le terrain 3D ci-dessus montrant Mammoth Mountain. N’hésitez pas à tester les différentes propriétés de matériau dans l’exemple suivant.

On peut importer des objets 3D via des modèles 3D comme cet avion. Les modèles 3D peuvent être utilisés pour symboliser des points dans une SceneView. Par exemple, un ensemble de données d'emplacements d'arbres peut être visualisé comme des arbres réalistes. Le mobilier urbain d'une ville, comme les bancs ou les arrêts de bus, peut utiliser des modèles 3D réalistes.


Un modèle 3D peut être chargé dans l'API ArcGIS for JavaScript en tant que symbole à partir d'un style Web (un style publié depuis ArcGIS Pro vers ArcGIS Online ou Enterprise) ou en tant que modèle glTF. Esri fournit un ensemble de modèles 3D sous forme de symboles de style Web que vous pouvez utiliser immédiatement dans votre application. Il existe plusieurs façons d'utiliser votre propre modèle 3D comme symbole. Pour en savoir plus consultez la documentation ici.
La librairie anime.js permet ensuite de créer une animation dans l’application, ici pour déplacer l’avion.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter cette démonstration du DevSummit 2020 d’avril dernier.

Vous pouvez vous abonner à ce blog pour lire d'autres articles sur le développement Web d'applications cartographiques et découvrir comment notre API est une superbe alternative à Google Maps !
Vous voulez vous aussi réaliser des applications Web cartographiques et dynamiques ? N'hésitez pas à souscrire à un plan gratuit ArcGIS for Developers pour développer vos propres applications cartographiques 2D ou 3D ! Cet article résume ce que vous obtiendrez. Et pour en savoir sur l'API c'est ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire