Rechercher dans le blog

Lexique

Pour comprendre toutes les notions SIG ou si vous avez un doute concernant le vocabulaire SIG, n'hésitez pas à consulter le site éducation que Esri a mis en place.
Voici une liste non exhaustive de quelques notions qu'on retrouvera dans les articles CodeTheMap : 

ArcGIS Enterprise : Plateforme de cartographie collaborative pour organiser et partager votre travail afin de rendre les cartes, les informations géographiques et les analyses disponibles sur n'importe quel appareil, n'importe où, à n’importe quel moment. ArcGIS Enterprise peut s'exécuter dans dans une infrastructure, sur du matériel physique ou des environnements virtualisés, dans le cloud (Amazon Web Service ou Microsoft Azure) ou en tant que service géré. Cliquez ici pour en savoir plus.

ArcGIS Online : Plateforme Cloud (SaaS) complète de cartographie, d'analyse et de collaboration pour votre organisation, qui met l'intelligence géographique au service de tous, cliquez ici pour en savoir plus.

CSVLayer : Couche de points basée sur un fichier CSV (.csv, .txt). CSV est un format de fichier en texte brut utilisé pour représenter des données tabulaires, y compris des entités ponctuelles géographiques (latitude, longitude). En règle générale, la coordonnée de latitude est la valeur Y et la coordonnée de longitude est la valeur X. Les fonctionnalités du fichier CSV sont accessibles via l'API afin que vous puissiez les interroger et les utiliser en tant qu'entrée pour les services de géométrie ou de géotraitement. Cliquez ici pour en savoir plus.

ElevationLayer : Couche de mosaïque utilisée pour le rendu des élévations dans les SceneViews. Une couche d'élévation du monde par défaut peut être ajoutée à la carte en définissant la propriété de sol de la carte sur world-elevation. Cliquez ici pour en savoir plus.


FeatureLayer (ou classe d'entités) : Couche unique pouvant être créée à partir d'un service de carte ou d'un service d'entités. Des éléments de portail ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise; ou parmi un éventail de fonctionnalités côté client. La couche peut être spatiale (avec des entités géographiques) ou non spatiale (table).

Fond de carte (ou basemap): Un fond de carte fournit un contexte de contexte géographique pour le contenu que vous souhaitez afficher sur une carte. Lorsque vous créez une nouvelle carte, vous pouvez choisir le fond de carte que vous souhaitez utiliser. Vous pouvez modifier le fond de carte de la carte actuelle à tout moment en utilisant la galerie de fonds de carte ou votre propre couche en tant que fond de carte.

GeoJSONLayer : La classe GeoJSONLayer est utilisée pour créer une couche basée sur GeoJSON. GeoJSON est un format permettant d’encoder diverses structures de données géographiques. Les données GeoJSON doivent être conformes à la spécification RFC 7946 qui stipule que les coordonnées sont en SpatialReference.WGS84.

Cliquez sur ce lien pour connaître les objets de géométrie pris en charge de GeoJSON et leurs types de géométrie correspondants:

Géotraitement : Le géotraitement se définit comme l'exécution méthodique d'une série d'opérations sur les données géographiques. Très utile pour l'analyse spatiale, il peut également être utilisé pour l'automatisation de diverses tâches cartographiques (par exemple pour générer des atlas, pour réparer des liaisons de données rompues de toutes les cartes d'un dossier, etc.). Cliquez ici pour en savoir plus.

Map : La classe Map contient des propriétés et des méthodes pour stocker, gérer et superposer des couches communes aux visualisations 2D et 3D.

Une instance de Map est un composant essentiel de MapView et de SceneView. Un objet Map doit être créé avant une vue pour pouvoir être passé dans la propriété Map de cette vue. Cliquez ici pour en savoir plus.

MapImageLayer : Vous permet d'afficher et d'analyser les données des sous-couches définies dans un service de carte, en exportant des images plutôt que des entités. Les images du service de carte sont générées dynamiquement sur le serveur en fonction d'une requête. L'image exportée correspond à toute l'étendue de la carte spécifiée.

Contrairement à FeatureLayer, le traitement MapImageLayer est géré par le serveur et non par le client. Le déchargement du traitement sur le serveur permet à MapImageLayer de générer davantage de fonctionnalités avec un niveau de performance supérieur dans certains cas.

MapView : Charge une carte Web d'ArcGIS Online ou du portail ArcGIS Enterprise dans un fichier MapView. Il définit le contenu, le style et les signets de votre carte Web et peut être partagé entre plusieurs applications Web et de bureau ArcGIS.

Pour charger une carte Web d'ArcGIS Online dans MapView, vous devez référencer l'ID de la carte Web dans la propriété portalItem de cette classe. Vous pouvez modifier ou ajouter du nouveau contenu à ces cartes Web. Cliquez ici pour en savoir plus.

Raster : Un raster est constitué d'une matrice de cellules (ou pixels) organisée en lignes et en colonnes (ou une grille), chaque cellule contenant une valeur représentant des informations. Les rasters peuvent être des photographies aériennes numériques, des images de satellites, des images numériques ou même des cartes numérisées. Cliquez ici pour en savoir plus.

SceneLayer : SceneLayer est un type de couche conçu pour la diffusion en continu à la demande et l'affichage de grandes quantités de données dans un SceneView. Il prend en charge deux types de géométrie: les objets ponctuels et les objets 3D (bâtiments, par exemple). Cliquez ici pour en savoir plus.

SceneView : SceneView affiche une vue 3D d'une instance Map ou WebScene à l'aide de WebGL. Pour rendre une carte et ses couches en 2D, reportez-vous à la documentation de MapView. Pour un aperçu général des vues, voir Vue.


StreamLayer : Streamlayer étend la couche d'entités pour ajouter la possibilité de se connecter à un flux de données. Il se connecte à un serveur qui émet des entités géographiques en continu. Contrairement au FeatureLayer, la StreamLayer est adapté lorsqu'on souhaite mapper des flux de données dynamiques, non liés et continus. Les utilisateurs peuvent alors voir les mises à jour en temps réel diffusées par le serveur. Cliquez ici pour en savoir plus.

Symbologie : La symbologie, dans le contexte de la conception cartographique, est l’utilisation de techniques graphiques pour représenter des informations géographiques sur une carte. Les symboles de carte pour les entités géographiques incluent des variables visuelles telles que la couleur, la taille et la forme. Cliquez ici pour en savoir plus


TileLayer : TileLayer vous permet de travailler avec un service de carte mis en cache exposé par l'API REST d'ArcGIS Server et de l'ajouter à une carte en tant que couche de tuiles. Un service en cache accède aux tuiles à partir d'un cache au lieu de restituer des images de manière dynamique. Comme elles sont mises en cache, les couches en mosaïque ont un rendu plus rapide que MapImageLayers. Pour créer une instance de TileLayer, vous devez référencer l'URL du service de carte mis en cache. Cliquez ici pour en savoir plus.

VectorTileLayer : VectorTileLayer accède aux tuiles de données mises en cache et les restitue au format vectoriel. Il est similaire à WebTileLayer dans le contexte de la mise en cache. Cependant, WebTileLayer est rendu sous la forme d'une série d'images et non de données vectorielles. Contrairement aux mosaïques raster, elles peuvent s’adapter à la résolution de leur périphérique d’affichage et peuvent être restylées pour plusieurs utilisations. VectorTileLayer fournit des cartes stylées tout en tirant parti des mosaïques de cartes raster en cache avec des données de carte vectorielle. Cliquez ici pour en savoir plus.



Vue : Ainsi, une instance de carte est un simple conteneur qui contient les couches, tandis que la Vue permet d'afficher et d'interagir avec les couches et le fond de carte d'une carte.


WebGL : WebGL est une spécification pour les navigateurs web qui permet de faire de l'affichage 3D sur le Web.


Webmap : Il définit le contenu, le style et les signets de votre carte Web et peut être partagé entre plusieurs applications Web et de bureau ArcGIS. La carte Web est enregistrée en tant que document JSON pouvant être utilisé par l'API ArcGIS pour JavaScript via la classe WebMap afin de créer facilement des applications 2D attrayantes. Le document JSON est écrit conformément à la spécification webmap.

Pour charger une carte Web d'ArcGIS Online dans MapView, vous devez référencer l'ID de la carte Web dans la propriété portalItem de cette classe. Cliquez ici pour en savoir plus.

WebScene : Elément clé de la cartographie 3D sur la plate-forme ArcGIS. Il définit le contenu, le style, l'environnement et peut être partagé entre plusieurs applications Web et de bureau ArcGIS. La scène Web est enregistrée en tant que document JSON pouvant être utilisé par l'API ArcGIS pour JavaScript. Pour charger un WebScene dans un SceneView, vous devez simplement référencer l'ID de l'élément de scène Web dans ArcGIS Online via la propriété portalItem de cette classe.


WMSLayer : Elle est utilisée pour créer des couches basées sur les services de carte Web OGC (WMS). Cliquez ici pour en savoir plus.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire