Rechercher dans le blog

Un mardi, une appli #13 Exagération de la couche d'élévation terrestre pour visualiser les courants marins en 3D

Bonjour, aujourd'hui je vais vous présenter une application vous présentant une carte 3D de la circulation thermohaline mondiale. Nous pouvons distinguer leur sens, leur vitesse et leur température. La température & le sel influe ainsi sur la direction de cette circulation qui plonge ou non selon l'axe Z, ce que nous pouvons visualiser grâce à l'exagération des hauteurs et profondeurs de la carte.

I/ L'application

L'application exagère fortement les reliefs afin de mettre plus en évidence les plateaux océaniques des continents terrestres pour proposer une meilleure expérience utilisateur pour observer les courants océaniques. L'application propose de les suivre grâce à la direction qui est indiquée sur ceux-ci. On constate qu'ils ne restent pas dans le même plan XY. En effet lorsque la couleur est rouge, ils sont chauds donc plus légers et en hauteur alors qu'en bleu ils sont froids donc plus denses et plus en profondeur. 
Les flèches (cônes) indiquent la direction du mouvement. Les longueurs relatives des cônes représentent la vitesse à laquelle les sections correspondantes du convoyeur se déplacent.

II/ L'aspect technique

Cette méthode constructeur crée une sous-classe de la classe constructeur en utilisant une liste de classes de base.

BaseElevationLayer est destiné à être étendu pour créer des ElevationLayer personnalisées comme ici notamment. Vous créez un ElevationLayer personnalisé en appelant createSubclass() sur le BaseElevationLayer :

const ExaggeratedElevationLayer = BaseElevationLayer.createSubclass({});

La méthode a deux arguments, d'abord un tableau de classes de base à étendre, puis un objet à mélanger dans la classe nouvellement créée. Il renvoie le constructeur de la sous-classe nouvellement créée. Pour en savoir plus  consultez ce lien.

Une fois la couche créée, vous devez l'ajouter aux couches de la propriété Map.ground et ajouter la carte à un objet SceneView.

var map = new Map({ basemap: "satellite", ground: { layers: [new ExaggeratedElevationLayer()] } }); sceneView.map = map;

Vous pouvez retrouver plus d'informations ici pour pouvoir créer une couche d'élévation exagérée.

III/ Un peu de culture

Derrière la circulation des courants océaniques de surface, il existe un système connexe de courants qui atteint le fond de l'océan et concerne à la fois les eaux de surface et les eaux océaniques profondes. Le mouvement de ce système de courant océanique est entraîné par le gradient de densité de l'eau et est appelé circulation thermohaline.

La première partie du terme «thermohaline» est dérivée du mot «température», et la seconde partie de la teneur en sel. Ces deux facteurs contrôlent la densité et donc le poids de l'eau. La circulation thermohaline des courants océaniques est souvent désignée sous le nom de «Global Ocean Conveyor Belt».

Le mécanisme de remontée et de descente dépend de la différences relatives de poids des eaux. La grande majorité de la circulation thermohaline se déplace essentiellement horizontalement, qu'elle soit proche de la surface de l'océan ou près du fond océanique. À travers ces longues sections «horizontales» de la bande transporteuse, les masses d'eau se déplacent d'un océan à l'autre, reliant (physiquement, chimiquement et biologiquement) les océans et transférant la chaleur ainsi que les matières en suspension et dissoutes résultant en un océan mondial.

Les chercheurs disent qu'il faudrait plus d'un millier d'années pour terminer un cycle complet de la circulation de la bande transporteuse mondiale pour une seule molécule d'eau.

Pour en savoir plus consultez la Storymap ici

Vous pouvez vous abonner à ce blog pour lire d'autres articles sur le développement Web d'applications cartographiques et découvrir comment notre API est une superbe alternative à Google Maps !
Vous voulez vous aussi réaliser des applications Web cartographiques et dynamiques ? N'hésitez pas à souscrire à un plan gratuit ArcGIS for Developers pour développer vos propres applications cartographiques 2D ou 3D ! Cet article résume ce que vous obtiendrez. Et pour en savoir sur l'API c'est ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire