Rechercher dans le blog

Nouveautés de la version 4.19 de l'ArcGIS API for JavaScript

Nouveautés de la version 4.19 de l'ArcGIS API for JavaScript

Bonjour, aujourd'hui je vais vous présenter la nouvelle version de l'API ArcGIS JavaScript 4.19, disponible depuis le 22 avril 2021. Comme à chaque mise à jour, cette nouvelle version contient une série de nouvelles fonctionnalités et d'améliorations que je vais vous présenter ici. 

Dans cette version vous découvrirez :

1- Modules ES - version de production
2- Amélioration des performances
3- Snapping : accrochage aux entités
4- API Keys
5- Ombre en surbrillance (3D)
6- Transformations de lignes et de polygones (3D)
7- Amélioration de la qualité de rendu (3D)
8- Filtrage de la table d'entités
9- Parcourir les fonctionnalités du cluster dans une popup
10- Références spatiales OGCFeatureLayer
11- MapNotesLayer Edition
 

Modules ES - version de production


Les modules ES sont des modules standardisés pour le développement d'apps JavaScript modernes. Disponibles en version beta en 4.18, ils sont maintenant prêts à être utilisés en production. Les modules ES constituent une nouvelle option pour consommer l'API et charger les librairies ArcGIS tout en simplifiant le code et en bénéficiant d'une intégration transparente avec des frameworks et des outils de construction modernes. Pour commencer, vous installerez le package NPM @arcgis/core, puis vous pourrez utiliser des imports natifs dans votre code JS comme ceci:


Vous pourrez consulter la rubrique du guide des modules ES pour connaître les étapes de base nécessaires à l'utilisation de ces nouveaux modules. Il existe également des exemples d'applications qui illustrent les concepts d'intégration des modules avec divers frameworks et outils.

Avec cette version, les installations pour les versions locales sont plus rapides et plus faciles. Plutôt que d'avoir à copier des actifs d'API tels que des fichiers de styles et de localisation dans votre projet, les actifs sont récupérés à partir d'un CDN au moment de l'exécution par défaut (bien qu'ils puissent être remplacés).

Amélioration des performances


Plusieurs améliorations imortantes des performances ont été apportées dans l'API au cours de l'année dernière. Ces améliorations de performances permettent d'afficher les couches d'entités plus rapidement tout en consommant moins de mémoire. Cela a notamment permis à Esri d'apporter d'autres améliorations aux FeatureLayers ponctuels hébergés sur ArcGIS Online. Dans la version 4.19, les couches d'entités de points (FeatureLayers) essayeront désormais d'optimiser la façon dont ils requêtent les données et récupéreront toutes ses entités en une seule fois sur le serveur au lieu de requêter les entités à la demande. Une fois chargées, les entités n'auront pas besoin d'être à nouveau demandées au serveur, ce qui rend les actualisation d'affichage (après un déplacement ou une zoom par exemple) beaucoup plus rapides.


Esri poursuit son travail pour élargir la portée de cette optimisation de performances dans les prochaines versions pour inclure les couches d'entités issues d'ArcGIS Enterprise.


Le Snapping : Accrochage aux entités


L'API 4.19 prend maintenant en charge l'accrochage d'entité à entité, aussi bien en 2D qu'en 3D. Vous pourrez proposer aux utilisateurs de votre application web de s'aligner sur des entités existantes d'un FeatureLayerGraphicsLayerGeoJSONLayer ou CSVLayer actuellement affiché sur la carte.


 
Comment accéder à ces nouvelles options de capture ?

  • Widget Sketch : utilisez le nouveau menu d'options pour activer/désactiver l'accrochage ou maintenez la touche Ctrl enfoncée tout en dessinant un graphique. Elle est désactivé par défaut.




Accrochage entre les entités ou dans une entité

Vous vous souvenez peut-être que dans la version 4.18, Esri avait ajouté la prise en charge de l'auto-accrochage pour créer des entités linéaires et surfaciques en 3D. En plus de l'accrochage d'entité à entité décrit ci-dessus, Esri a également ajouté l'auto-accrochage pour les lignes et les polygones dans les cartes 2D. Cette fonctionnalité facilite la création et la mise à jour de géométries comportant des lignes parallèles et des angles droits. Les utilisateurs de vos applications pourront effectuer un accrochage sur des lignes perpendiculaires (angles droits), des lignes parallèles, une extension d'une ligne et sur un sommet de l'entité en cours de modification, comme indiqué dans les images ci-dessous.


Agrandir ce sur quoi vous vous accrochez

Vous pouvez dorénavant proposer à vos utilisateurs d'agrandir une partie de la carte ou de la scène sous forme d'image "zoomée" à l'aide de la nouvelle loupe . La loupe peut améliorer l'expérience d'édition et de dessin des applications, en particulier lors de l'association avec l'accrochage (actuellement, elle doit être activée par programme dans votre application, comme illustré par l'exemple ci-dessous (Esri travaille à l'intégrer dans l'interface utilisateur du widget). La loupe peut également être utilisée de manière totalement indépendante, en dehors des scénarios d'édition.



API Keys


Dans la version 4.18, en ligne avec la nouvelle offre ArcGIS Platform, Esri avait ajouté la prise en charge d'une clé API (API Key) globale à utiliser avec les services géospatiaux d'ArcGIS Platform. La version 4.19 ajoute un contrôle plus fin des clés API et ajoute plus de flexibilité. Par exemple :

  • Il est désormais plus facile d'utiliser les clés API conjointement (si nécessaire) avec les identités ArcGIS (et l'Identity Manager)
  • Les widgets Search et Directions seront automatiquement câblés par défaut sur les services appropriés lors de l'utilisation d'une clé API globale.
  • Vous pouvez définir explicitement une clé API à utiliser avec les widgets Search et Directions.
Pour voir des exemples d'utilisation des clés API, consultez les exemples de widgets Directions et Search.

J'ai également écrit un article expliquant clairement comment utiliser les API Keys dans vos applications.
 
 

Surbrillance des ombres (3D)


Vous pourrez mieux identifier l'ombre d'objets 3D individuels tels que des bâtiments ou des arbres, en cliquant sur l'entité ou en appelant la fonction Highlight(). En combinant la nouvelle option de mise en évidence des ombres avec le widget Daylight, vous pouvez déterminer comment chaque bâtiment contribue à une certaine zone d'ombre, pour n'importe quel date et heure. Vous pouvez également configurer la couleur et l'opacité de la surbrillance pour vous permettre de différencier les ombres qui se chevauchent avec celle en surbrillance.



Transformations de lignes et de polygones (3D)


Vous pourrez mettre à l'échelle et faire pivoter de manière interactive les géométries des lignes et des polygones à l'aide des widgets Sketch et Editor. En cliquant sur une ligne ou un polygone en cours de mise à jour, vous basculerez entre le mode "remodelage" et "transformation" de la géométrie de l'entité.



Amélioration de la qualité de rendu (3D)


Un nouveau modèle d'éclairage et d'ombrage a été introduit pour plus de contraste et de définition dans le rendu de vos couches en 3D. Avec la version 4.19, les scènes existantes bénéficieront de cette amélioration visuelle lorsque SceneView.qualityProfile sera défini sur "moyen" ou "élevé". En outre, les objets avec des matériaux de rendu physique (PBR), tels que ceux utilisés dans WebStyleSymbols, affichent des réflexions de lumière sur des surfaces en verre ou métalliques.



Filtrage de la table attributaire


Le widget FeatureTable vous permet désormais de filtrer les entités affichées dans la table en fonction de la géométrie ou de l'étendue de la carte. Par exemple, vous pouvez filtrer la table pour n'afficher que les entités qui se trouvent dans l'étendue actuelle. En écoutant les mises à jour de l'étendue de la MapView, le filterGeometry de  FeatureTable est défini sur cette nouvelle étendue et seules les entités qui appartiennent à cette zone s'affichent.



Références spatiales OGCFeatureLayer


La classe OGCFeatureLayer prend désormais en charge l'API OGC - Feature - Partie 2, et supporte des références spatiales supplémentaires. Auparavant, seul WGS84 était pris en charge. Désormais, tous les couches OGCFeatureLayers fonctionneront dans WGS84 et WebMercator, ainsi qu'avec toutes les autres références spatiales fournies par le service web.


Mise à jour des MapNotesLayers


La classe MapNotesLayer peut maintenant être ajoutée, mise à jour et supprimée ce qui permet à vos utilisateurs de dessiner, d'ajouter, de supprimer ou de mettre à jour facilement des notes sur n'importe quelle carte, puis de conserver vos modifications à l'aide de WebMap.save(). La modification est limitée aux notes de carte qui ont été créées avec le nouveau Map Viewer; celles créées avec le Map Viewer Classic sont limitées à l'affichage uniquement. Vous pouvez consulter l'exemple de MapNotesLayer  pour le voir en action.



Parcourir les entités du cluster dans une popup

 
Lors de la représentation d'une couche d'entités ponctuelles par clustering, à l'aide de la fenêtre contextuelle du cluster, vous pourrez parcourir et sélectionner individuellement les entités incluses dans un cluster directement à partir de la fenêtre contextuelle du cluster. L'action "Zoom sur" a été mise à jour pour zoomer sur l'étendue des fonctionnalités d'un cluster. Vous pouvez explorer ces nouvelles actions dans l'un des exemples d'usage des rendus en clusters. De plus, le rendu par clustering de points n'est plus en version beta.
 
  
 

Tout savoir sur la visualisation des données

 
Parce qu'un développeur n'est pas toujours un cartographe avertis, le guide de visualisation des données a été complété avec plus de 20 nouveaux concepts et quatre chapitres. Vous pouvez explorer ce guide pour en savoir plus sur les meilleures pratiques en terme de visualisation cartographique de données, les différents styles de calque disponibles dans l'API JavaScript, et vous pourrez également parcourir les centaines de symboles et de rampes de couleurs fournis pour une utilisation facile par copier/coller dans vos applications.
 
 
 

Et plus encore ...


Pour découvrir de manière complète tout ce qui est inclus dans la version 4.19, vous pouvez consulter les notes de publication. Vous pouvez également utiliser directement les nouveaux exemples 4.19.

Vous pouvez vous abonner à ce blog pour lire d'autres articles sur le développement Web d'applications cartographiques et découvrir comment notre API est une superbe alternative à Google Maps !
Vous voulez vous aussi réaliser des applications Web cartographiques et dynamiques ? N'hésitez pas à souscrire à un plan gratuit ArcGIS for Developers pour développer vos propres applications cartographiques 2D ou 3D ! Cet article résume ce que vous obtiendrez. Et pour en savoir sur l'API c'est ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire